Plainte contre X

« Plainte contre X » se jouera le 11 février 2018 à Québec dans le cadre de la Bourse Rideau!

> écouter l’interview de Alexandre Drouet sur la radio québécoise CKRL

Affiche PLX

Création en février 2016 au Théâtre de Poche

Reprise du 13 au 15 avril 2016 au Centre Culturel Jacques Franck

Reprise les 4 et 5 octobre 2016 aux Riches Claires (hors programmation)

Représentations exceptionnelles le 5 mars 2017 à De Markten, organisée par l’asbl isala dans le cadre de la Semaine des femmes, et le 8 mars au sein du Parlement Européen pour la Journée internationale des droits des femmes.

Le 13 mai 2017 à Montréal au Monument National, dans le cadre du festival Vue sur la Relève.

Le 11 février 2018 à Québec au Musée de la Civilisation, dans le cadre de la Bourse Rideau.

plx-web

Nomination de Emilie Maréchal au prix de la critique du Meilleur espoir féminin

« Une Plainte contre X à ne surtout pas classer sans suite. »
La Libre Belgique

« Un texte coup-de-poing, un témoignage poignant sur les plus sombres facettes de l’industrie pornographique. »
L’Echo

« Férocement cynique, le texte trouve chez Emilie Maréchal une présence inflammable. (…) A la mise en scène, Alexandre Drouet a le bon goût de rester sobre, rythmant la pièce d’images vidéo, muettes, d’hommes et de femmes consommant du porno. »
Le Soir

« Emilie Maréchal est Estelle, véritablement, d’une justesse et d’une incroyable authenticité »
Rue du Théâtre

Texte : Karin Bernfeld.

Mise en scène et vidéos : Alexandre Drouet.

Avec : Emilie Maréchal.

Assistants à la mise en scène : Sandrine Desmet et Virgile Magniette.

Lumières : Jérôme Dejean.

Costumes : Clémence Didion.

Ambiances sonores : Samuel Ber.

Mouvement : Nathalie Bremeels.

Estelle a grandi dans la pornographie. A 10 ans, elle commence à devenir accro aux images. A 17 ans elle tourne dans son premier film X. S’ensuivront environ 300 tournages, certains d’une brutalité extrême. Enfant blessée, jeune fille passionnée de littérature, aujourd’hui irrémédiablement abîmée, Estelle raconte, avec franchise et sans psychodrame, son histoire, celle d’une détresse devant laquelle des millions d’êtres  se sont masturbés.

Déconseillé aux moins de 16 ans.

Durée : 1h.

Une création du Projet Cryotopsie avec le soutien du Théâtre de Poche.

Diffusion : Christine Willem-Dejean / MTP memap [christinedejean@mtpmemap.be]

Photo : Yves Kerstius

20160213_213425_0042-PT

Photo : Yves Kerstius

 

>> lire la note d’intention du metteur en scène

> critique dans La Libre Belgique

> critique dans Le Soir

> critique dans L’Echo

> critique sur Rue du Théâtre

> critique sur le site Prostitution et Société

> « La Complainte des consommés du porno » – interviews de Karin Bernfeld et Alexandre Drouet dans l’Echo

> « La pornographie en procès au Poche » – interviews de Karin Bernfeld et Alexandre Drouet dans le Soir

> « Ne pas voir la violence dans le porno est un déni » – interview de Karin Bernfeld dans Le Vif

"Plainte contre X" au Parlement Européen

« Plainte contre X » au Parlement Européen

 

Plainte contre X – EXTRAITS from la vraie télévision on Vimeo.