Chacun son rythme

guide d’utilisation de l’AEJDG à l’usage des plus jeunes

>> Prix de la Ministre de l’enseignement secondaire et un des Coups de Cœur de la Presse aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy 2017 !

>> Représentations à venir : 28/12/2017 à 17h30 au Botanique dans le cadre de Noël au Théâtre

* * *

SPECTACLE JEUNE PUBLIC (à partir de 12 ans)

Texte et mise en scène : Alexandre Drouet.

Avec : Sandrine Desmet et Nathan Fourquet-Dubart (et, en alternance, Alexandre Drouet ou Melissa Leon Martin).

Décoratrice et costumière : Clémence Didion.

Assistante à la mise en scène : Melissa Leon Martin.

Œil extérieur : Maud Lefebvre.

Animation vidéo et affiche : Jean Goovaerts.

Diffusion : Anne Beaujeant.

Bienvenue à cette formation d’une heure durant laquelle Gustave et Véronique vous révéleront tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation de l’Appareil d’Echange Jouïstique et de Développement Génotype, communément appelé AEJDG. Illustrations à l’appui, nos deux conférenciers passeront en revue différents problèmes que l’on peut rencontrer lors des premières utilisations, ils évoqueront les nombreuses combinaisons envisageables et répondront à des questions qui se posent fréquemment, comme « mes propulseurs dopaminergiques ne sont-ils pas trop petits ? » ou « peut-on photographier quelqu’un sur son marchorum ? ». Ils aborderont également des problématiques plus complexes, telles que l’importance de ne jamais forcer une personne à se servir de ses appuis pédestres gamétiques.

Avec sa métaphore absurde de la sexualité, « Chacun son rythme » pose un regard décalé, drôle et tendre sur les relations amoureuses.

Une création du PROJET CRYOTOPSIE.
Réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Direction du Théâtre et Service de la Diffusion, ainsi qu’avec l’aide du BAMP, du Théâtre des 4 Mains, du Théâtre Océan Nord, du Centre culturel de Perwez, du Centre culturel d’Eghezée et du Petit Théâtre Mercelis.

* * *

REVUE DE PRESSE

« Qui a peur du cours d’éducation sexuelle ? » Le Soir / Catherine Makereel

Vous ne savez pas comment aborder « la chose » avec votre enfant? Heureusement, la compagnie Cryotopsie a pensé à tout! Non seulement Chacun son rythme (dès 12 ans) fait tout le boulot pour vous mais c’est avec un humour tonitruant – et un stratagème improbable – que le spectacle désamorce une foule de questions taboues sur l’anatomie des garçons et des filles, le plaisir (solitaire ou non), l’homosexualité, la pornographie ou encore la pratique illégale des « photos volées », phénomène qui se répand comme un feu de poudre chez les ados depuis l’avénement des téléphones multifonctions et des réseaux sociaux. L’idée géniale de Chacun son rythme ? Transposer nos fonctions sexuelles sur deux appareils de fitness: vélo pour les garçons, marche pour les filles. Résultat: sans jamais être embarrassant, la pseudo-conférence détourne de manière hilarante les sujets les plus intimes. Le casque de cycliste fait office de protection, un « gonfleur clitarcique » évoque la jouissance, les pistons de la machine sportive illustrent les aspects plus techniques. C’est ainsi que, sans jamais utiliser un seul terme sexuel, la pièce regorge d’allusions à ces transformations hormonales et ces échanges charnels qui intriguent, effraient ou obsèdent les adolescents. Loin d’être vulgaire, Chacun son rythme distille au contraire des messages salutaires sur le respect de son corps et du corps de l’autre, et quelques pointes d’ironie féministes. Sans compter que cette formation repose sur deux conférenciers en apparence plutôt coincés mais que toutes ces démonstrations scientifico-sportives vont peu à peu dégeler. De quoi inspirer les profs qui seraient tentés de moderniser leurs cours d’éducation sexuelle.

« Petit cours d’éducation, sexuelle ou non » La Libre Belgique / Laurence Bertels

(…) Plein d’humour aussi et un ton très décalé dans « Chacun son rythme » , guide d’utilisation de l’AEJDG à l’usage des plus jeunes. Une comédie légèrement déjantée et tout en second degré pour mieux maîtriser l’utilisation de l’Appareil d’échange jouïstique (sic) et de Développement Génotype communément appelé AEJDG. Un humour glissant, on l’aura deviné, pour un cours d’éducation sexuelle hilarant déguisé en conférence scientifique donnée par la délurée Sandrine Desmet et le benêt Nathan Fourquet-Dubart qui affichent une belle complicité et ne ménagent pas leurs efforts pour faire preuve de clarté et manipuler ce vélo d’appartement aux multiples fonctions, équipé de son marchorum. Une métaphore absurde de la sexualité où toutes les probabilités, y compris celle de la tendresse, sont envisagées. (…)

 

Représentations passées :
01/06/17 au Petit Théâtre Mercelis à Ixelles dans le cadre du Cocq’Arts Festival
08/06/17 au Théâtre Jardin-Passion à Namur dans le cadre du Cocq’Arts Festival / Cocq en stock
18 et 19/08/17 aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy

logoculturejpeg Logo_FWBBAMP_logo_couleur_1

 

————— ESPACE PROFESSIONNEL —————

Attachée de diffusion : Anne Beaujeant – anne.beaujeantATskynet.be – 00.32(0)478.39.40.60

> dossier pédagogique

> la fiche technique

> l’affiche du spectacle (clic droit – enregistrer la cible)

> photos pour la promo : photo1 photo2 (copyright A. Drouet)

> calendrier de la tournée [accès protégé]